June 2, 2023

Au vu de l’attente qu’il a suscité, Diablo 4 devrait reunir beaucoup de joueurs à son launch. Mais les serveurs tiendront-ils le coup? Blizzard se veut rassurant.

Dire que Diablo 4 est attendu est un doux euphemisme. Le hack’n slash de Blizzard s’apprête à paraître, Onze ans après la sortie de Diablo 3. Le jeu est donc attendu avec impatience, mais également avec appréhension. Outre le système de battle cross qui agace déjà certains joueurs, certains craignent surtout que le Titre soit injouable au launch, la faute aux Soucis de serveurs. Alors, faut il s’attendre à des issues le 6 juin prochain? Blizzard tient à les rassurer.

Will the servers of Diablo 4 be steady on June 6?

En 2012, le launch de Diablo 3 ne fut pas de tout repos. Les problèmes de serveurs étaiten légion, et il aura fallu du temps à Blizzard pour Arranger les choses. Et le studio n’a malheurement pas appris de ses erreurs. On en a eu la Preuve pas plus tard qu’en octobre 2022 lorsque Overwatch 2 est officiellement sorti. Réussir à rentrer dans la moindre partie était un véritable parcours du combattant, les joueurs se faisaient kick, les listes d’attente était interminables. Bref un vrai cauchemar. Mais ça, c’était avant. C’est en tout cas ce qu’guarantee Joe Piepiora dans les Colonnes d’Eurogamer. L’Affiliate Sport Director de Diablo 4 affirme en effet que le Titre devrait connaître un launch sans encombre.

Chacune des betas a été essentielle pour comprendre nos propres capacités methods. Et aussi pour voir de ce que nous devons faire afin de créer une meilleure expérience de launch generally. Donc, c’était génial. […] Le however était de reunir des données pour être certains que le launch soit fluide.

Des betas salvatrices

De manière plus générale, Joe Piepiora loue l’immense utilité des betas. Dans le cas de Diablo 4 en particulier, il estime qu’elles ont Permis à Blizzard de détect de nombreuses failles, des plus flagrantes aux plus discrètes. Pour lui, ces betas n’était en rien advertising and marketing. Elles sont ce qui a Permis au studio d’amelloir Diablo 4 – et en particulier ses serveurs – pas à pas. En ça, Elles sont bien plus utiles que de simples checks en interne. Ainsi, des Soucis de stabilité ou ceux liés à des éléments specifiques tels que les invites, ont pu être relevés grâce aux retours des joueurs.

D’ailleurs, la dernière beta pourrait bien avoir sauvé les joueurs d’un launchation catastrophique. Celle-ci s’est Tenue du 12 au 14 mai et aurait Permis à Blizzard de détect des problèmes “en arrière-plan”qui auraint “causes des issues au launch”. On aimerait croire ces déclarations sur parole, mais on va tout de même attendre le launch de Diablo 4 le 6 juin sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Collection pour constater tout ça par nous-mêmes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *